Bonne année 2021 : rendez-vous en terrain connu

Bonne année 2021 : rendez-vous en terrain connu

Après une année 2020 qui restera marquée pour nous tous, comme une année particulièrement éprouvante sur les plans sanitaire, économique et social, elle a vu reléguer le sport amateur et l’activité physique plus généralement dans les bas fond d’un classement déjà peu glorieux. Comme une confirmation. Entre perspectives, enseignements et résolutions, nos regards sont maintenant tournés vers 2021.


Le sport en France : non-essentiel

« Bonne année 2021, bonne santé! »
Comme chaque année, c’est le moment des bonnes résolutions. Si il y en a bien une qui risque d’avoir du plomb dans l’aile cette année, c’est bien la fameuse « cette année, je me (re)mets au sport ».

Car si cette période épidémique aurait pu être l’apologie de la pratique sportive, c’est tout le contraire. « Le sport et l’activité physique, c’est bon pour la santé ». C’est bon pour le moral comme chanterait « La compagnie créole ». Finalement c’est rideau, et c’est sans surprise. En France, le sport n’est pas une priorité (Mediapart).

Et le bal masqué pour ne pas dire le carnaval risque malheureusement de se poursuivre pour nous…

La considération pour le sport en France… Elle ressemble à la manière dont on dévisage le professeur d’EPS quand il débarque en salle des profs. On le regarde avec sympathie. Il est costaud, plutôt sympa. Il défoule les élèves. Il les sort un peu, même si ce n’est jamais drôle de les récupérer claqués après leur exercice hebdomadaire. Bref, on aime bien le prof d’EPS mais au fond, dans sa veste de jogging, il est un peu pathétique. Sa discipline passe après toutes les autres. Il peut sauter le conseil de classe pour regarder sa Ligue 2, il n’a pas voix au chapitre.Pierre Adrian (L'Équipe)

Une bonne année 2021 : à nous de jouer!

Si mes propos font forme d’un certain réalisme, il ne s’agit pas d’y voir un quelconque fatalisme. Ce n’est pas le style de la maison. Bien au contraire.

C’est avec toujours autant de ferveur et de passion, que je continuerai de mener à bien mes projets et de défendre notre profession.

Persévérance, motivation et détermination sont et seront mes maîtres mots.

Des intentions que je souhaite vous transmettre. Avec beaucoup de sincérité.

À toutes et à tous, je vous souhaite une année 2021 pleine de courage et de témérité car nous allons en avoir besoin.

Après la pluie, le beau temps dit-on. À nous d’aller le chercher.

Sans modération.

Bonne année.


Olivier Allain


Références

L’Équipe – Du mépris du sport en France
Les Echos – Covid : toujours fermées, les salles de sport frisent l’asphyxie
Mediapart – Le sport n’est pas une priorité gouvernementale


Copyright © – L’ensemble des publications relève de la législation française sur le droit d’auteur et la propriété intellectuelle. Tout partage d’idées ou de contenus d’un article doit obligatoirement être accompagné d’un lien nominatif vers celui-ci. Toute copie partielle ou intégrale sous quelque forme que ce soit (site internet, forum, séminaire, formation, format papier …) ne peut-être autorisée que suite à un accord préalable écrit de Olivier Allain –

Laisser un commentaire

comment-avatar

*