La préparation physique en questions …

La préparation physique en questions …

image_pdfimage_print

«  Ça veut dire quoi une préparation où on se prépare pour le début de la saison, ou pour le mois de mars ou pour le mois de janvier ? » Ces mots de Christophe Dugarry (ancien footballeur international français et dorénavant consultant radio et télé si besoin de le rappeler) extraits d’une de ses interventions lors de « Team Duga » sa toute nouvelle émission diffusée sur les ondes de RMC (cf. bande son ci-dessous*), reflètent une nouvelle fois tout le questionnement que peuvent avoir des sportifs ou des entraîneurs vis-à-vis de la préparation physique et de son rôle dans la performance. Légitimement ? Le débat est ouvert … 

 

Team Duga La Preparation Physique En Questions

 

 

Plusieurs propositions de définition … pour une seule conception de la préparation physique ?

« Je n’ai de certitudes que sur un point, c’est que des certitudes, il n’y en a point. » Cette citation qui introduit le livre « La préparation physique » de Michel Pradet, que tout étudiant issu d’un cursus STAPS ou de toute autre formation dans le domaine sportif connait, mettait déjà bien en évidence en 1996, le caractère complexe et évolutif du concept de préparation physique qu’il a été un des premiers en France à tenter de définir. Proposant tout récemment, lors du premier colloque du Syndicat National des Préparateurs Physiques (SN2P) nouvellement créé, une version réactualisée de sa première définition : « la préparation physique, c’est pour moi l’ensemble des moyens et des procédures respectueux de la santé des pratiquants, permettant de développer au plus haut niveau possible, l’ensemble des « qualités physiques » nécessaires à la pratique d’une activité, et que ne permettrait pas d’atteindre la seule pratique, même intensive, de celle-ci. » 

D’autres préparateurs physiques ou acteurs du monde de l’entraînement comme lui y ont apporté leur propre conception : de Jean-Pierre Egger à Gilles Cometti, en passant par Frédéric Aubert ou encore Norbert Krantz pour ne citer qu’eux. Renaud Longuèvre de son point de vue, introduit la préface du livre « La préparation physique moderne » de Aurélien Broussal Derval et Olivier Bolliet par : « La préparation physique est un thème toujours délicat à aborder. » Surtout dans le milieu du football, le titre du livre de Michel Dufour « Football : l’énigme athlétique », traduisant bien cette considération et la définition qu’il en donne : « Pour approcher l’essence athlétique du football, mieux vaut renoncer à trois illusions : les choses sont simples, les choses sont stables, les choses sont facilement accessibles par la connaissance. »

Plus récemment encore, Jerome Simian le préparateur physique de Kévin Mayer et de Mélina Robert-Michon, tous deux médaillés d’argent des derniers JO à Rio dans leur discipline respective (décathlon, lancer de disque) proposait dans un de ces articles, « pour éclaircir le débat » […] la définition suivante : La préparation physique est l’enseignement, la pratique et la planification des moyens non spécifiques d’amélioration de la performance sportive. » 

 

Retourner au sommaire

 

Une multitude d’approches différentes … et un même rôle du préparateur physique ?

Il y a tout autant de définitions que d’approches selon la formation, l’expérience, la personnalité du préparateur physique et la ou les disciplines sportives pour lesquelles il intervient ou travaille.

Michel Pradet pour exemple a conclu son intervention au colloque du SN2P sur le rôle du préparateur physique : « le préparateur physique moderne se devrait de n’être ni un valet, ni un donneur de leçon, mais revendiquer le rôle d’éclaireur des pistes potentielles inexploitées de l’amélioration de la performance. »

Jerome Simian souligne de son côté dans son article (que je vous recommande vivement) : « en tant que PP, notre tâche n’est pas de produire des développés couchés plus lourds ou simplement des détentes verticales supérieures mais de donner à l’entraîneur un athlète qui a les moyens de répondre à sa pédagogie, de façon à ce que la pratique spécifique produise les progrès spécifiques qu’elle est censée produire. »

 

Retourner au sommaire

 

Une multitude d’interrogations se posent encore … le débat continue !

Devant bon nombre de questions au sujet de la préparation physique à l’instar de celles très censées de Christophe Dugarry ou des différentes problématiques qui concernent notre profession, sa réglementation, les épreuves d’entrée et les contenus de formations, ses qualifications, ses champs d’actions et de compétences, et malheureusement ses dérives; à nous tous ensemble, préparateurs physiques, entraîneurs (…etc) de trouver à toutes ces interrogations, des solutions, des éléments de réponses, à défaut des axes de réflexion pour continuer à faire évoluer positivement et dans le même sens la préparation physique, sa profession et son image. Cette préparation physique « collaborative » au service de la santé, de l’éducation et de la performance des sportifs qui nous passionne tant et que nous avons plaisir à partager.

À suivre …

Olivier Allain

 

N’hésitez pas à réagir et à discuter de cet article en laissant un commentaire.


*C’est lors de son intervention (sur l’affûtage en sports collectifs) pour le 3ème colloque des Préparateurs physiques du Football Professionnel, que Bruno Marrier un des préparateurs physiques de l’équipe de France de rugby à 7 et doctorant, nous a fait découvrir l’existence de cette intervention radiophonique de Christophe Dugarry sur la préparation physique. Une intervention qui a retenu mon attention et que je souhaitais vous faire partager en vue du débat qui actuellement concerne notre métier de préparateur physique et la création du SN2P. C’était sans compter la collaboration de Bruno que je tiens particulièrement à remercier.


Références

Aubert F., Blancon T. Préparation physique – « De l’école aux associations ». Editions EP&S, 2014.

Broussal Derval A., Bolliet O. La préparation physique moderne : Optimisation des techniques de préparation à la haute performance (2ème édition). 4trainer Ed., 2012.

Dufour M. Football : l’énigme athlétique. Editions Volodalen, 2014.

Pradet M. La préparation physique. INSEP publications, 1996.

 

3ème colloque des Préparateurs physiques du Football Professionnel. Siège de la FFF (Paris), 6 octobre 2016.

Marrier B., Morin JB. Le Meur Y. Affûtage en sports collectifs. Un exemple en rugby à 7. Fédération Française de Rugby

 

Internet 

Broussal-Derval A. C’est qui le préparateur physique ? Le Monde du Muscle et du Fitness n°291 (MdM&F), 2008.

Simian J. Préparation physique, quel rôle dans la performance? Synaptic Athletics, 2015.


Copyright © – L’ensemble des publications relève de la législation française sur le droit d’auteur et la propriété intellectuelle. Tout partage d’idées ou de contenus d’un article doit obligatoirement être accompagné d’un lien nominatif vers celui-ci. Toute copie partielle ou intégrale sous quelque forme que ce soit (site internet, forum, séminaire, formation, format papier …) ne peut-être autorisée que suite à un accord préalable écrit de Olivier Allain – 

Laisser un commentaire

comment-avatar

*